XV de la Moustache VS XV du Home

XV de la Moustache VS XV du Home
Samedi 11 mars 2017
22 – 21

Le XV du Home s’est réveillé en pleine forme, prêt à en découdre en cette belle matinée ensoleillée. L’horaire du match est idéale, le temps magnifique, le terrain beau et accueillant : des conditions parfaites si l’on oublie l’équipe adverse…
Ces génies ont pour la deuxième fois en deux ans « oublié » de réserver le terrain, et arrivent au compte goutte longtemps après l’heure de rendez-vous du Home.

Finalement après d’âpres négociations menées avec brio par notre capitaine et notre président, nous obtenons l’autorisation de jouer sur le terrain mais sans accès au vestiaire. Nous nous changeons donc à la hâte, ne sachant pas exactement quand sera le coup d’envoi, 10h30 ? 10h40 ?

Le match débute finalement comme prévu initialement à 11h.

Le Home rentre sur le terrain plein de bonne volonté mais prend un essai assez rapidement, malheureusement transformé.

7 – 0

Le Home se ressaisit rapidement après cet essai pour aller jouer chez l’adversaire, ceux-ci manquent de discipline et multiplient les fautes. Heureusement pour eux notre capitaine n’aime pas les Toulousains et pour se démarquer franchement de notre sélectionneur national, refuse à 3 reprises de prendre les points. Le Home reste sur ses acquis et préfère vendanger ces occasions d’essai plutôt que de marquer.
Quelques minutes plus tard une faute idiote dans nos 22 permet de marquer 3 points de plus.

10 – 0

Le Home est secoué, les types sont jeunes, sveltes pas particulièrement impressionnants mais nous empêchent de jouer. Nous enchaînons plaquages ratés et en-avants, tandis que les adversaires montent impunément hors-jeu sur tous les ballons.
Heureusement Iceman réussit à nous remettre dans le jeu en marquant un essai entre les perches, transformé par Chevre. La bromance est renouée, Iceman aplatit, Chevre transforme, l’équipe va pouvoir repartir emmenée par une charnière gonflée à bloc.

10 – 7

Malheureusement la charnière body-buildée ne va pas suffire, les bouffeurs de culs enfoncent le clou à deux reprises (avant la mi-temps et juste après la sortie des non-vestiaires) avec deux essais supplémentaires.

22 – 7

La partie semble perdue, le moral est bas, les en-avants ne sont même plus décomptés (sauf ceux de certains joueurs dont on ne citera pas le nom – des stats impressionnantes, un ratio en-avant / ballon touché égal à 100%).
Heureusement les esprits commencent à chauffer, les uns et les autres s’énervent la devise « soit on gagne soit on se bat » sera probablement respectée ce matin.
Baz plante un essai, transformé par Iceman

22 – 14

Là les choses se corsent, les esprits et les corps s’échauffent.
Une petite générale commence, Mathieu prend une droite et la rend magnifiquement, Graffa (sur la touche à ce moment-là) court sur le terrain pour venir jouer avec les copains mais Guille – pris d’un élan d’intelligence rare – essaye de le retenir.
Cet épisode va avoir deux conséquences immédiates :
– complètement effacer des mémoires la jolie course de Chevre qui avait lieu en parallèle
– valoir un carton jaune à Guille.
Si tu rentres sur le terrain c’est pour se battre, pas pour faire le malin. Ce jaune est mérité.

Quelques instants plus tard, Chevre est victime d’un attentat (tentative de droite par dessus le regroupement si je ne m’abuse), qui vaudra un petit carton rouge au terroriste adverse.

Le match va se terminer quelques instants après, à la suite de la plus belle action de l’année. Le Home domine, Chevre fait jouer ses avants, qui avancent, qui resserrent la défense.
Iceman ne voit pas le plus 10 à l’extérieur, continue à jouer au près, continue à enfoncer le clou.
Mais les hurlements de Mathieu, Alban et François finiront par faire leur effet. La ligne de 3/4 est à ce moment digne du XV de France. Mathieu en 10, Alban premier centre, François deuxième centre et un ailier à l’aile (désolé, je n’ai pas tourné la tête, je ne sais pas qui c’était).
Mathieu récupère le ballon, fait une magnifique passe tendue directement pour François. La balle fuse devant Alban qui a la présence d’esprit de ne pas essayer de l’attraper, François la saisit (chose suffisamment rare pour être soulignée) et fonce vers la ligne d’en-but.
Après un retour intérieur lui permettant d’effacer un défenseur, il tombe, plaqué par un deuxième moustachu mais se relève pour aplatir avec véhémence.
La belle transformation en coin d’Iceman (qui lui vaut 100% de réussite en ce samedi matin ensoleillé) ne suffit malheureusement pas à remonter au compteur.  Le XV du Home s’incline.

22 – 21

Et pour finir l’accueil sympathique du XV de la Moustache – chez qui c’est décidément extrêmement agréable de se déplacer : ils avaient pensé à prendre des bières pour l’après-match. Pour eux. Pas pour les adversaires. Bonne Ambiance.

Homme du match : Lebrun
NDLA : encore un complot des 3/4 qui ne veulent jamais donner le casque aux avants, François le méritait vachement plus, aucune touche perdue (sauf sur un lancer pas droit imaginaire, l’arbitre était beaucoup plus tatillon là dessus que sur les hors jeux), aucune pénalité concédée (cf parenthèse précédente), aucun plaquage raté, un essai magnifique marqué avec élégance et efficacité, une belle activité en défense comme en attaque, un plaquage en l’air des plus artistiques…
Maillots : Guille pour son carton jaune mérité

Photos XV du Home – Renault

10.12.2016 : J5 BRASSAGE HAUT : XV HOME 20 – 19 36XV

Peut être le match le plus important de la saison pour le Home. Face à un concurrent direct et suite à la défaite contre les Blérovingiens, une victoire est nécessaire pour jouer en D2, objectif numéro 1 de la saison. Ce match est également l’occasion de se retrouver en tant qu’équipe suite à la non performance du weekend précédent (défaite en coupe contre la SoGé).

brouillard-plateau

Le coup d’envoi est donné dans un épais brouillard qui rappelle à Squicky ses origines boueuses

Pourtant bien dans le jeu et l’intensité, le Home encaisse rapidement un essai transformé grâce à un gros travail des avants du 36XV.  Les démons des semaines précédents reviennent quand un second essai est planté par les visiteurs un peu avant la mi temps. Heureusement le Home reste dans le match grâce à deux pénalités passées par Chevre lors de la première mi temps (6-19)

La seconde période commence comme la première, avec un essai rapide du 36XV, cette fois ci sur une remise intérieure de leur ouvreur et une belle course entre les poteaux de leur troisième ligne (6-19). C’est à ce moment que le Home décide de se rebeller. Pourtant solide depuis le début du match, le pack hausse encore son niveau d’engagement et installe l’équipe dans la moitié adverse. Sur un ballon dégueulé, Chevre trouve un espace au ras du ruck puis dépose l’arrière sur une crochet intérieur et va aplatir entre les poteaux. On sait qu’il va en parler pendant les 5 prochaines années, mais on est content quand même, surtout qu’il passe la transfo.

Le Home reprend alors l’ascendant et marque sur un ballon bien transformé après une percée. Bourdais écarte sur fifou qui se sert de Tatin en leurre à l’extérieur pour s’engager dans une brèche, raffuter, courir comme un fidjien et aplatir en coin. La transformation en coin, pas évidente du tout, est passée par Chevre (20-19).

Le match n’est pas fini et 36XV jette toutes ses forces dans la bataille. Leurs intentions sont toutefois barrées par une touche déficiente et par une belle défense collective du Home. Le match se terminera sur une pénalité ratée à 40 mètres par les visiteurs. Le Home a eu chaud mais il valide sa place pour la D2 notamment grâce à un état d’esprit retrouvé

L’anecdote : Alors que le Home menait d’un point en fin de match, le duo magique, plusieurs joueurs des lignes arrières croyaient l’équipe derrière au score. Ceci explique, après coup, les nombreuses relances de nos 22 mètres dans les 10 dernières minutes. Suite à la pénalité ratée au buzzer par les adversaires, et sur les bons conseils de son compère Baze, Lebrun ne dégagea pas le ballon en touche, relança depuis sous ses poteaux et s’emplatra sur trois adversaires. Le ballon finalement conservé, Chevre tapa en touche et mis fin à la rencontre

Points :
Chevre (1E, 2T, 2P)
Fifou (1E)

Homme du match :
Alban, pour avoir emmené le pack dans son sillage

Maillots :
Le duo Baze – Lebrun

16èmes de coupe FFSE – défaite contre Société Générale

Face à des usuriers chambreurs et sales dans les rucks, les joueurs du Home ont perdu leurs nerfs en même temps que le fil du match. Alors qu’un objectif de la saison était de faire un bon parcours en Coupe, le Home se fait sortir dès le premier tour, par une équipe pas plus forte.

Il a manqué de l’engagement, de la maîtrise de soi et, pire encore, un vrai esprit d’équipe. Que ce match serve de leçon pour la fin de saison et que l’on recommence à jouer comme des vrais copains

26.11.2016 : J4 BRASSAGE HAUT : XV HOME 5 – 15 BLEROVINGIENS

Première test de la saison pour le Home, face à une équipe des Blérovingiens qui est seconde de poule au coup d’envoi.

Les visiteurs ont montré que leur classement n’était pas usurpé, avec un pack très costaud et bien organisé autour d’un capitaine excellent dans le grattage, et une paire de centre solide et joueuse.

Bien que présent dans l’intensité et rivalisant dans le défi avec leurs adversaires, le Home s’incline par manque de réalisme dans les 22 adverses et grille son joker pour la montée en D2. Il faudra gagner le prochain et dernier match de championnat, notamment en s’inspirant des excellents Blérovingiens, engagés et réalistes

26.11.2016 : J4 BRASSAGE HAUT : Blérovingiens 15 – 5 XV HOME

05.11.2016 : J3 BRASSAGE HAUT : MBDA 15 – 36 XV HOME

Ndlr : les fautes de syntaxe et d’orthographes n’ont pas été corrigées #SorsdececorpsAlban

Après 2 victoires pour commencer la saison, le Home se retrouve en ce samedi matin à Chilly Mazarin pour jouer MBDA. Un match qui s’annonce, #MathieuLartot, à base de belle ogive sur la barre transversale, de joueurs lancés comme des roquettes qui transpercent la défense comme des fusées. Un beau cocktail pour une belle journée de rugby. Pour le Home la victoire est nécessaire pour rester bien positionné dans la course à la D2. Rdv prévu à 9h30 au vestiaire. A 9h35 Couff appelle : « on va être un peu à la bourre, Squicky a oublié les maillots chez lui ». Tout le monde va donc pouvoir entamer le match en étant détendu, on a déjà un candidat très sérieux pour les maillots.

Le match commence très fort pour le Home, à base de percées des 3/4, de gros déblayages devant et d’une course de 30m du ¾ au physique de 1ère ligne CampiFrites dès la 5e min qui se termine à 5m de leur ligne. Le Le banc se pose des questions : soit il a perdu du poids et c’est inquiétant, soit il a bénéficié d’injections de corticoïdes toute la semaine. On a très vite été rassurés à la fin du match quand on a vu le sandwich au pâté/camembert qu’il s’est enfilé, c’était donc des corticoïdes. L’action se conclut par une mêlée à 5m de leur ligne pour MBDA, sur la sortie du ballon Chevre monte lancé comme un frelon et contre le 10 adverse, le ballon est cafouillé DERRIERE et Boris qui a suivi aplatit. L’arbitre refuse l’essai pour un en-avant qui n’existait pas. Comme son physique ingrat le laisse supposer, Boris ne rectifie pas la vérité et le banc exulte : comme chaque semaine on a un 2e candidat pour les maillots. Quoi qu’il en soit le Home a très bien entamé son match avec une grosse activité en attaque, des courses tranchantes et un bon pressing en défense.

Sur une nouvelle attaque Iceman entre en jeu et fait un petit coup de pied par-dessus récupéré par Mathieu. Après 2 ou 3 temps de jeu devant, 2e petit coup de pied, rasant ce coup-ci, récupéré par tatin qui ouvre son compteur stats va aplatir entre les perches pour faciliter le travail du buteur. C’est à ce moment là que toute la solidarité qui existe entre les joueurs du Home se met en oeuvre, et en particulier ceux à la charnière entre lesquels une forme de compréhension instinctive réservée aux mecs de moins de 70 kilos qui savent faire une passe de plus de 3m des 2 côtés et n’aiment pas l’alcool, ce qui les rend atypiques dans l’univers du Home, existe. Iceman prend ses responsabilités et trouve parfaitement la lucarne, en effleurant la barre transversale sur la transformation. On en est à la 10e minute de jeu et on a déjà 3 candidats pour les maillots. Sur le bord du terrain Couff prend des notes pour être sûr d’appliquer la loi martiale avec justice à la fin du match et ne pas oublier de joli geste comme cela au moment du vote populaire. Iceman, l’homme habitué au casque, décide d’augmenter ses chances sur le renvoi suivant avec un magnifique « air-coup-de-pied ».
Après ces évènements le Home remet la marche avant et Iceman, encore lui, prend le trou face à un 2e ligne et va aplatir. Le Home garde une grosse activité, les gros avancent sur chaque percussion, la conservation est très bonne, et Dany the Dog prend ses responsabilités en partant sur un regroupement à 10m de la ligne et en allant aplatir au pied du poteau en ayant emporté 3 joueurs sur son passage. 3 essais après 30 min, ça sent bon, on se régale sur le terrain.

C’est alors que la machine commence à se gripper un peu. On met les mains dans les rucks, on fait des fautes, on s’aligne en diagonale en touche, on rate des plaquages… 10min de grosse domination pour MBDA qui se solde par un essai mérité juste avant la mi-temps. La pause donne l’occasion de calmer les esprits qui s’échauffent et de remettre la marche avant. C’est chose faite avec une mêlée à 15m de leur ligne, 89 classique et la Chiebra va marquer entre les perches après avoir mis le 1er raffut de sa vie. Après cet essai le Home retombe dans ses travers et s’ensuit un ¼ d’heure sans voir le ballon qui permet à MBDA de marquer un 2nd essai. Et ce malgré Alban, arbitre de touche, qui gueule sur l’arbitre principal pour signaler un coup de coude. Coup de gueule qui aurait dû mériter une citation pour les maillots, l’arbitre venant demander au captain à ce que l’arbitre de touche soit plus mesuré dans ses propos.

Sur le dernier ¼ d’heure le Home remet une grosse pression et veut aller chercher le bonus. C’est chose faite après un coup de pied rasant de Bourdais récupéré par Virgile qui va aplatir en coin. La dernière action du Home échoue à 2m de la ligne adverse sur un en-avant mais l’essentiel est atteint, une victoire bonifiée qui nous permet de rester dans la course à la D2. Merci à MBDA pour cette belle matinée de rugby et leur super accueil au club-house à la fin du match.

Essais : Tatin, Iceman, Dany, Chevre, Virgile

Homme du match : Dany pour sa grosse activité en attaque et en défense, qui a avancé sur chaque contact.

Maillots : Iceman, qui n’a pas cherché à se défendre, sûrement pour éviter que son BFF, chevre, récupère la corvée

22.10.2016 : J1 (retard) Brassage Haut : XV HOME 13 – 3 OVAL MINES

Deuxième match de la saison pour le Home qui reçoit l’équipe d’oval mines.

La rencontre commence par 15 minutes difficiles pendant lesquelles les visiteurs ont la main mise sur la balle et poussent le Home à des fautes répétées qui vont se traduire par l’ouverture du score d’oval mines sur pénalité (0-3). Comme la semaine précédente le XV fait preuve d’une grosse solidité en défense avec des montées rapides dans le sillage de Papa Seb et de Francois. Les avants prennent alors leurs responsabilités, mettent la main sur la balle, augmentent le curseur d’agressivité dans les rucks et offrent des ballons propres à la ligne de 3/4. Les
Adversaires se mettent à la faute et C’est d’ailleurs après quelques temps de jeu virils des gros que Iceman décide d’aller marquer sur une redoublée avec son second centre. *take my breath away*
5-3 score à la mi temps.

En seconde mi temps le Home veut continuer sur sa lancée mais laisse plusieurs fois passer sa chance de creuser l’écart. Toujours en embuscade à 2 points, oval mines reprend la direction de la rencontre et oblige les harpmen à défendre dans leurs 40 pendant plus de 20 minutes. Là encore la solidité défensive de l’équipe a impressionné, avec de nombreux sacrifices preuves d’une solidarité qui a peut être vu le jour dans un mobile home #servezunverreàMoby.
Sur une contre attaque bien menée et un coup de pied idéalement déposé, Campi récupère le ballon dans les mains de l’arrière adverse puis se fait stopper sur la ligne d’essai. Le soutien arrive, le ballon est conservé. Voyant la faille Iceman ramasse en pick n go et plonge au dessus du ruck pour aplatir. La transformation ne passe pas (10 3) et le Home reste à portée de tir d’oval mines. Ce n’est qu’après une pénalité d’Iceman que l’équipe se mettra à l’abri pour finir le match sur le score de 13 à 3.

Essais :
Iceman (2)

Pénalité :
Iceman

Homme du match :
Papa Seb pour son activité en défense et en attaque

Maillots :
Squicky pour son placage sac à dos, et après défaite au pierre feuille ciseaux contre Iceman également nominé

La phrase du jour :
« je préfère un plateau de fromage à une pipe » Choukette

15.10.2016 : J2 Brassage Haut : XV HOME 20 – 3 THS

Pour son premier match de la saison, le Home est reparti sur des bases similaires à la fin de saison dernière : une ligne de 3/4 de feu et Chevre qui prend les maillots

Face à un adersaire encore inconnu, les THS, l’équipe a d’abord fait le dos rond, encaissant 3 points sur pénalité d’entrée de match mais n’encaissant pas d’essai. #babtousolides. Le home est à la peine devant où le manque de soutien et le déficit physique leur fait perdre la guerre des rucks. De leur côté les 3/4 sont en mode open bar Erasmus, trouvant des espaces et perforant la ligne adverse comme un hymen d’étudiante polonaise (un indice pour la tournée ?). Mathieu est alors tout proche de marquer sur un ballon délicieusement prolongé au pied, mais échoue à aplatir dans l’en but. Le mec qui vomit sur la mariée à son propre mariage. Heureusement, quelques minutes plus tard, le Home concrétise un belle séquence avec de nombreux temps de jeu : pierre « GI Joe » l’hostis aplatit en coin, paraphant une superbe prestation qui lui vaudra l’homme du match. Vient alors le Choukette time. Rentré en jeu pour lancer la Reconquista des rucks, notre saint Jacques le Matamore à nous aplatit en force à 3 reprises en quelques minutes. Malheureusement deux des trois fois il confond la ligne d’essai avec les 5 mètres … le Home arrive donc à la mi-temps sur le score de 10 à 3.

La seconde mi temps sera clairement à l’avantage des visiteurs. Ils ne trouveront toutefois pas la faille, la faute à une féroce défense des soldats du Harp. Les incursions dans le camp adverse sont rares mais, sur l’une d’elles, Iceman (qui a enfin vu topgun) passe une pénalité qui permet de mettre le THS à 10 points. Les 5 dernières minutes sonnent le réveil des velléités offensives du Home, conscient qu’un bonus offensif n’est pas loin. La délivrance viendra suite à une nouvelle percée des 3/4 et à la patience de la charnière qui prend le temps de construire son dernier assault dans les 22 adverses. L’estocade sera portée par Graffa, plus habitué au rôle du Sergent Garcia qu’à celui de Zorro. Étrangement placé dans la ligne des 3/4 mais bien servi à plat par Iceman, il prend le trou, lève les genoux et marque d’une superbe toupie enchaînée d’un affalement dans l’en but. S’en suivent des effusions de joie entre Graffa et Iceman : « you can ride my tail anytime ».

Fin du match sur le score de 20 à 3 et avec le bonus en poche

Essais :
L’hostis
Choukette
Graffa

Pénalité :
Iceman

Homme du match :
L’hostis

Maillots :
Chevre, pour avoir dit lors du discours d’équipe post match que l’arbitre était mauvais alors que celui-ci était placé juste derrière lui.

Bienvenue sur le site Officiel du XV du Home